UN VOYAGE DANS MES LIVRES

PERRIN


"Les oubliés du dimanche" de Valérie PERRIN

 

DSCN9654

 

 

 

« Les oubliés du dimanche »

 

  • est le premier roman de Valérie PERRIN.

 

  • Il a été récompensé par une dizaine de prix notamment par :
  • le prix national Lions de littérature 2016

  • le prix Chronos 2016

  • le prix intercommunal Lire Elire 2016

  • le prix Poulet-Malassis 2016

  • puis en 2018 avec une réédition en poche, le prix Choix des libraires Littérature.

  • Pour la petite histoire, Valérie PERRIN est la femme de Claude Lelouch. 

 

 

 

  • Résumé :

 

  • Justine a 21 ans.

  • Depuis la mort de leurs parents respectifs, Justine et son cousin Jules vivent chez leurs grands-parents.

  • Son cousin Jules veut devenir architecte.

  • Justine exerce avec amour le métier d’aide-soignante dans une maison de retraite appelée « Les Hortensias ». Là, elle noue une relation privilégiée avec une des résidentes, Hélène qui lui livre progressivement des morceaux de sa vie, mais aussi avec le petit-fils de cette centenaire à qui elle promet de donner le carnet dans lequel elle consigne ce que lui raconte Hélène.

  • Mais les révélations d’Hélène amènent Justine à se poser des questions sur les circonstances de la mort de ses propres parents et des parents de son cousin.

  • Un drame que les grands-parents évitent d’évoquer.

  • Volontairement, je ne dévoilerai pas la fin qui fait de ce livre un petit bijou.

 

 

 

  • Personnellement, j’ai lu deux fois « les oubliés du dimanche ».

 

  • La première fois, aspirée par le déroulement des événements, j’ai avalé les pages.

  • J’avais le souffle coupé par la course que je venais d’entamer dans cette histoire construite comme un scénario de film.

 

  • Plus tard, je l’ai relu pour m’attarder sur les passages qui m’avaient intéressée, mais aussi pour mieux comprendre la construction du récit.

 

  • Je voulais noter sur un carnet toutes les phrases qui m’avaient touché pour les partager avec mon entourage.

 

  • Il y en avait tellement que j’ai préféré abandonner le projet.

 

  • J’ai admiré l’imagination de l’auteure qui a écrit cette histoire comme un immense puzzle.

 

  • Le quotidien des Epad est décrit avec un certain humour, de la tendresse, de la cocasserie, de la sensibilité, de l’objectivité et cela avec poésie même quand celle-ci côtoie un langage cru.

 

  • Je n’oublie pas non plus la partie du récit qui concerne la guerre et des conséquences qui modifièrent la vie d’Hélène.

 

 

  • Ce livre addictif est véritable hymne à l’amour avec un grand A.

 

  • L’amour pour les autres, pour un ou pour une amoureuse.

 

 

  • Je comprends que cette auteure ait obtenu autant de prix !

 

 



 

 




17/01/2021
4 Poster un commentaire

"changer l'eau des fleurs" de Valérie PERRIN

 

Autour de moi, j’ai recommandé à mes amies de lire « changer l’eau des fleurs »

 

En cette période difficile, cet ouvragel redonne le moral et nous fait prendre conscience du fait que la vie est belle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Résumé

 

Violette Toussaint est garde-cimetière dans une petite ville de Bourgogne.

 

Les gens de passage et les habitués viennent se réchauffer dans sa loge où rires et

 

larmes se mélangent au café qu’elle leur offre. En fait, son quotidien est rythmé par

 

leurs confidences.

 

Auparavant, elle était garde-barrière à une époque où il fallait du personnel pour fermer

 

et ouvrir les barrières quand un train arrivait.

 

 

 

 

Comment commenter un livre qui ne peut pas se commenter quand c'est un trésor !

 

Les trésors se conservent, se contemplent et se partagent. Tel est mon sentiment !

 

D'ailleurs, je n’ai pas pu le lâcher même avec ses presque 600 pages  qui auraient pu

 

me décourager.

 

 

 

J’ai suivi Violette depuis ses débuts de garde-barrière jusqu’à son métier de gardienne

 

de cimetière.

 

J’ai tout aimé dans ce roman : les mots dans les phrases, les personnages, les

 

émotions, les situations et l'écriture de ce récit qui raconte une vie, celle de Violette.

 

 

 

Ce roman est construit comme un film. Comme dans « les oubliés du dimanche »,

 

j’avais l’impression de lire un très bon scénario.

 

 

 

Pour ceux qui méconnaissent cette auteure, je leur conseille de lire un article qui lui est 

 

consacré actuellement dans :

 

 

 

 

 

et d'acheter son troisième livre "trois".

 

 

 

 

 


07/04/2021
0 Poster un commentaire