UN VOYAGE DANS MES LIVRES

WILDE


"Le portrait de Dorian GRAY' - d'Oscar WILDE

 

C'est un écrivain, romancier, dramaturge et poète irlandais né en 1854 et mort en 1900 à Paris.

 

 

« Le Portrait de Dorian Gray »

 

Ce roman a été publié en 1890. Il a été révisé en 1891. Dès sa parution, il a suscité de virulents échanges de lettres entre l’auteur et plusieurs journaux qui le qualifiaient de « répugnant ».

 

 

 

41Ybtj-bgHL

 

 

 

Cette histoire est simple et complexe à la fois.

 

L’innocence du personnage de Dorian Gray disparaîtra, corrompue par une rencontre.

 

En effet, Lord Henry, ami du peintre Hallward qui achève le portrait de Dorian Gray s’emploiera à pervertir ce jeune homme avec élégance.

 

Cela lui est d’autant plus facile, que Dorian Gray comprend que sa beauté va irrémédiablement se faner alors que son image sur le tableau peint par Hallward ne bougera pas.

 

Il est prêt à donner son âme à n’importe quel prix et à qui voudra la prendre pour rester jeune à la place du portrait.

 

Son idylle avec une très belle actrice n’y changera rien.  Elle se suicidera pour lui. Déçu après une pièce de théâtre que l’actrice a mal interprétée, Dorian met autant d’ardeur à l’oublier qu’il en avait mis à l’aimer.

 

À partir de ce drame qui n’en est pas un pour lui, la noirceur de son âme et l’obsession qui le lit à son portrait l’entraîneront à s’aventurer dans des lieux de plus en plus sordides.

 

Et c’est à partir de là qu’Oscar Wilde nous livre jusqu’à la fin de ce roman des passages qui frôlent le fantastique.

 

L’écriture d’Oscar WILDE pour ce premier roman comporte de nombreuses descriptions, de la poésie, des références multiples à l’art, à la philosophie, à la beauté, à la jeunesse, à la morale et aux avis misogynes sur les femmes.

 

L’hédonisme représente la recherche constante du plaisir qui est considéré par Lord Henry et par Dorian Gray comme le seul but à atteindre.



 



L’évolution des mœurs de ce début du XXIe siècle devrait inciter les professeurs à faire lire ce livre à leurs étudiants.

 

Les sujets de conversation ne manqueraient pas.

 

Par contre, ils demanderaient aux enseignants et aux élèves un certain niveau d’exigence.

 

En effet, le vocabulaire, les phrases longues qui invitent à la réflexion, la conjugaison, les références à l’art ou à la philosophie risquent d’en gêner plus d’un.

 

Et pourtant !

 

Quel bijou à découvrir, à partager, à commenter et peut-être à relire un jour pour le plaisir !





 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


10/03/2021
0 Poster un commentaire