UN VOYAGE DANS MES LIVRES

Un grand écart de Céline à Da Costa, Giroud, Musso et Ruiz

Une mise au point qui s'avère nécessaire.

 

Pourquoi suis-je souvent très critique envers certains auteurs ?

 

La question m'a été posée et j'y réponds.

 

 

Tout d'abord, ce n'est pas mon métier. Je ne suis qu'une lectrice.

 

Toutefois, forte de ma vieille et longue expérience en tant que lectrice, je communique des avis qui n'engagent que moi certes,  mais que partagent encore beaucoup de gens. 

 

 

J'ai souvent affirmé que la lecture était un voyage que personne ne faisait de la même façon. Je confirme !

 

 

Mais pour expliciter mes propos sur les dernières chroniques que j'ai publiées, je vais tenter de les comparer à des bonbons.

Le résultat sera plus imagé !

 

 

 

 

 

Prenons l'exemple de 

 

Louis-Ferdinand CÉLINE

Il est né le 27 mai 1894 et il est mort le 1er juillet 1961.

 

Auteur très contesté, il est cependant un des écrivains français les plus traduits et diffusés dans le monde, après Marcel Proust.

De plus, il est considéré comme l'un des plus grands novateurs de la littérature du xxsiècle.

 

 

Lui, je le compare à une énorme poche de bonbons. Les lecteurs y piocheront au hasard celui qui leur laissera un bon ou un mauvais souvenir comme les mots, les phrases qui défileront sous leurs yeux pendant plus de six cents pages. 

 

Mais, ils se rappelleront de leur poche de bonbons. 

 

Lien sur mon blog : CÉLINE Louis-Ferdinand - "mort à crédit

 

 

 

 

 

 

Pour  Mélissa Da COSTA

Elle est née le 7 août 1990 et a fait des études d’économie et de gestion puis des formations d’aromathérapie, naturopathie et sophrologie

 

Je pense que les lecteurs pourraient choisir une ou deux poches de bonbons Chamallows avec la savoureuse guimauve au coeur fondant afin d'achever la dégustation en osmose totale avec le sujet du livre.

 

Les lecteurs se souviendront eux aussi de leur  ou de leurs poches de bonbons, mais pas pour les mêmes raisons.

 

Lien sur mon blog : DA COSTA Mélissa - "Tout le bleu du ciel"

 

 

 

 

 

 

Pour Françoise GIROUD

Elle est le 21 septembre 1916 et elle est morte le 19 janvier 2003. Sa carrière fut impressionnante dans de nombreux domaines.

 

Même si cette personnalité a marqué son époque, les lecteurs pour choisir d'accompagner "mon très cher amour" achèteront  une poche de dragées au chocolat de couleur jaune. Et oui, cela existe !

 

Une façon élégante de découvrir tout en dégustant ce chocolat fin ce qui se cache derrière cette histoire d'amour.

 

Lien dans mon blog : GIROUD Françoise - "Mon très cher amour"

 

 

 

 

 

Pour Guillaume MUSSO

Il est né le 6 juin 1974.

 

 

Les lecteurs auront la possibilité de choisir tous les ans une poche de bonbons Haribo et ainsi de se constituer une bibliothèque des romans écrits par celui qui est considéré comme un phénomène 

 

Cependant, tous les gastronomes n'apprécient pas sa recette littéraire, un peu comme pour les bonbons Haribo.

 

Je gage cependant que tous se souviendront de son imagination féconde.

 

Lien dans mon blog : MUSSO Guillaume - "La fille de papier"

 

 

 

 

 

 

Pour  Olivia RUIZ -

 

Elle est née le 1er janvier 1980. 

 

C'est une compositrice-interprète, actrice, réalisatrice et romancière française.

 

Les lecteurs devraient se contenter d'une simple sucette, peut-être à l'anis, en attendant d'en acheter une poche.

 

Lien dans mon blog :  RUIZ Olivia - "La commode aux tiroirs de couleurs"

 

 

 

 

 

 

 

J'ai choisi ces exemples pour illustrer des propos que quelques personnes jugent sévères.

 

Critiquer ne veut pas dire ne pas aimer.

 

La critique positive pointe ce qui a déplu à quelques lecteurs.

 

 

Ce qui peut inciter ceux qui ont aimé ces ouvrages à examiner leurs points de vue et en parler avec l'administratrice de ce blog.

 

Certains ont eu le courage de le faire via ma messagerie personnelle.

 

 

Outre, la littérature française, je connais également la littérature étrangère à savoir : anglaise, américaine, australienne, allemande, japonaise, chinoise, russe, africaine, mais aussi celle que j'ai découverte en voyageant :

 

Voir mon lien : ECRIVAINS : anglais, égyptiens, espagnols, italiens, marocains, portugais, siciliens, tunisiens 

 

 

 

Pour terminer ces explications, je précise que j'ai lu des livres d'histoire, de développement personnel, de philosophie, des biographies, des poésies, des carnets sur les voyages, des livres sur l'art, sur la géographie, sur la nature,  des romances et donc des bons et des mauvais livres.

 

  

 

 

 

 

Alors, maintenant, à vos plumes pour  répondre à cette longue mise au point  !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



03/03/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres