UN VOYAGE DANS MES LIVRES

SLIMANI Leïla - "Regardez nous danser"

C'est une journaliste et femme de lettres franco-marocaine qui obtint le prix Goncourt en 2016 avec "Chanson douce".

 

 

Elle est née en 1981.

 

 

 

"Regardez nous danser" est la suite du roman "Le pays des autres".



 

 

719vYFUO04L

 

 

 

 

Résumé

 

 

L'auteure nous décrit une famille dans un pays qui a subi la colonisation dans les années 1960/1970, mais qui continue à évoluer.

 

Mathilde aura sa piscine, symbole de réussite.

 

Amine de nombreuses maîtresses. Il deviendra un homme respecté pour le travail acharné qu'il a accompli dans son domaine.

 

Leur fille Aïcha étudiera la médecine. Elle réussira ses examens, mais  n'échappera pas au racisme de sa logeuse à Strasbourg.

Elle reviendra au Maroc et épousera Medhi, professeur à l'université de Rabat.

 

Leur fils Selim se perdra dans les pays artificiels à Essaouira après avoir été l'amant de sa tante la séduisante Selma. Il y croisera des hippies dont il partagera la vie un certain temps.

 

Selma est la sœur d'Amine. Femme révoltée, elle attirera le scandale en ayant une fille Sabah avec un aviateur. Amine lui imposera de se marier avec Mourad, son contremaître.

Mourad décédera. Après avoir séduit son neveu , Selim dont elle se séparera, Selma mènera une vie dissolue et oubliera de s'occuper de sa fille Sabbah.

Il y a aussi Omar, le frère d'Amine , homme mystérieux et chargé de traquer les opposants au régime du roi Hassan II.

 

 

 

Leïla SLIMANI nous raconte sans jamais prendre position :

 

- les rapports entre un marocain qui a réussi et ceux qui ont échoué,

- la place de la femme dans la société marocaine,

- la transformation de la société marocaine dans les milieux aisés et intellectuels,

- les rapports amoureux d'un couple franco/marocain,

- l'évolution des mœurs dans une partie de la jeunesse marocaine,

- la fascination exercée par la France,

- la corruption,

- le poids des traditions ancestrales,

  • les attentats perpétrés contre le roi Hassan II .

 

 

 

Que dire ?

 

En terminant ce roman, j'ai ressenti une impression d'inachevé. Elle concernait la personnalité des personnages. J'aurais aimé en savoir plus notamment sur Omar, sur Selim, sur Sabah.

 

Peut-être qu'un autre tome répondra à mon souhait ?

 

Mais comme pour le précédent roman, je salue le travail réalisé par Leïla SLIMANI pour nous conter une histoire dans la grande histoire dans un pays que j'ai eu la chance de visiter.

 

Voir mon lien : MAROC - Du Nord au Sud et au Centre

 




Cet avis n'engage que moi..







13/10/2023
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres