UN VOYAGE DANS MES LIVRES

Claudine LUX - "Petites gens" - ATRAMENTA

J’ai souvent affirmé que la lecture était un voyage dont personne ne revient avec les mêmes impressions.

 

Tous les goûts littéraires ont leur place.

 

Cependant, plus d’exigence sur le choix des livres publiés ferait du bien à la planète et relèverait le niveau des lecteurs.

 

Mes amis vont me dire que je ne dois pas tenir de tels propos. J’ai passé l’âge de recevoir des leçons et je ne joue plus sur les réseaux sociaux. Donc, je les maintiens.

 

 

Par contre, il m’arrive de lire des auteurs ignorés du grand public. Les romans qu’ils publient forcent souvent l’admiration pour la qualité stylistique de leurs récits et parfois pour leur originalité.

 

 

Claudine LUX, une écrivaine éditée par ATRAMENTA fait partie de ceux-là

 

 

240-petites-gens

 

 

 

 

Que dire ?

 

Certains livres sont faits pour être oubliés et d’autres pour être conservés.

 

« Petites gens » fait partie de la dernière catégorie.

 

Résumer ce livre représente une tâche trop laborieuse et qui n’apporterait aucun éclairage sur la qualité de cet ouvrage qui est indéniable.

 

 

Claudine LUX dessine une fresque passionnante sur un quotidien qui fut celui de ces «Petites gens ».

Ils représentaient  une part non négligeable de la population française au XXe siècle.

Depuis, la plupart de ces Français ont nié ou oublié leurs origines paysannes.

 

Claudine LUX restitue avec une précision d’horloger sa vie de l’enfance à l’adolescence à la campagne et en ville.

Issue du monde paysan, elle observe très jeune tout ce qui l’entoure. Elle s'intéresse aussi aux événements que vivent ces adultes qu’elle ne comprend pas toujours.

 

Le parcours de Claudine LUX ressemble à celui d’Annie ERNAUX.

Leurs similitudes s’arrêtent là.

 

Claudine LUX sait décortiquer avec une maîtrise parfaite de la langue française et sait expliquer sans acrimonie les travers de ces "Petites gens".

Ils évoluent sous sa plume avec une touchante humanité et avec un talent incontestable.

Ce n’est pas un roman gai. La vie était dure pour ces « Petites gens. »

 

Ces « Petites gens » ont marqué les enfants qu’ils ont mis au monde. On ne leur avait pas appris à manifester leurs émotions et encore moins à en parler.

 

 

 

Personnellement, j’ai retrouvé un vécu que j’ai connu, des sentiments que j’ai éprouvés, des réflexions que j’ai entendues.

J'ai adoré cet ouvrage !

 

Rares sont les écrivains qui savent relater ainsi ce que fut cette société rurale qui évolua au fil des années sans oublier leurs racines.

 

Cette France fut ! Elle n’est plus ! Mais la plume de Claudine LUX l’a ressuscitée.

 

 

 

 

 

Cet avis n'engage que moi.

 

 

 

 

 



10/12/2023
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres