UN VOYAGE DANS MES LIVRES

TESSON Sylvain - " dans les forêts de Sibérie"

C’est un écrivain voyageur né le 26 avril 1972.

 

Il est très connu pour ses nombreuses expéditions réalisées surtout à l’étranger dans des conditions difficiles.

 

En tant qu’écrivain, il a été lauréat :

- du Prix Goncourt de la nouvelle et du Prix de la nouvelle de l’Académie française pour « Une vie à coucher dehors »

- du Prix Médicis essai pour « Dans les forêts de Sibérie ».

 

Il a obtenu le Prix Renaudot pour « La panthère des neiges »,

 

 

 

 

En fait, il n’y a pas d’histoire : « dans les forêts de Sibérie »

 

 

 

41URhsWfptL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La phrase ci-dessous donne simplement un avant-goût du sujet de ce livre.

 

« Assez tôt, j’ai compris que je n’allais pas pouvoir faire grand-chose pour changer le monde. Je me suis alors promis de m’installer quelque temps, seul, dans une cabane.  Dans les forêts de Sibérie. J’ai acquis une isba de bois, loin de tout, sur les bords du lac Baïkal

 

 

 

Pendant plusieurs mois, dans cette cabane, Sylvain TESSON pêche, se bat contre les éléments du quotidien, réfléchit, boit avec les rares Russes qu’il rencontre. Il consigne ses réflexions dans ses carnets pour nous les faire partager 

 

Au passage, il parsème son récit de références pour instruire ceux qui les ignorent.

 

 

 

 

Pour moi, Sylvain TESSON était surtout un voyageur, mais pas un romancier.

 

J’ai donc été étonnée de m’intéresser à une histoire qui se déroule dans une cabane en Sibérie. J’y ai découvert une poésie qui m’a séduite.

Peut-être parce qu’elle était absente de la plupart des livres d’écrivains contemporains que je venais de lire précédemment.

 

 

Par contre, l’option de partir à des milliers de kilomètres pour vivre cette expérience ne m’a pas réellement passionnée.

Dans notre beau pays, il existe des régions françaises dans lesquelles il est possible de se frotter aux difficultés du quotidien, de goûter aux bienfaits de la solitude et dans des conditions extrêmes. Il suffit d’être un peu curieux !

 

Évidemment, les départements français ne font pas rêver tous ceux qui pensent que plus ils s’éloignent, plus leurs problèmes personnels s’effacent. La Sibérie réunit tous les éléments susceptibles d’intéresser ces gens-là.

 

Parfois, certains passages m’ont semblé trop longs.

 

 

Mais bien sûr, cet avis n’engage que moi.

 

 

 

 



25/03/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres