UN VOYAGE DANS MES LIVRES

DURAS Marguerite - « Le Ravissement de Lol V. Stein »

Cette écrivaine est une femme de lettres, dramaturge, scénariste et réalisatrice qui a fait beaucoup parler d’elle !

 

Elle est née en 1914 en Indochine. Elle est morte en 1996 à Paris.

 

 

 


51iu6JSdiFL

 

 

 

 

 

Résumé :

 

L’histoire de Lol Valérie Stein commence à partir du moment où les dernières personnes franchissent la porte du bal du casino de T .beach.

 

En effet, le beau Michael Richardson, l’amoureux de Lol Valérie Stein tombe sous le charme d’une femme d’âge mûr : Anne-Marie Stretter.

Comme envoûté, il danse toute la nuit avec elle, sous les yeux de sa fiancée Lol V. Stein et de son amie du collège, Tatiana Karl.

 

Lol V Stein les regarde s’éloigner ensemble. Elle part à la fin du bal tétanisée, hébétée par ce rapt amoureux qui la rend malade passant d’un état de prostration à une singulière indifférence proche de la folie.

 

Plus tard, un certain Jean Bedford, musicien, la rencontre errant dans la nuit. Malgré son comportement étrange, il décide rapidement d’en faire sa femme. 

 

Lol V. Stein se marie avec Jean Bedford  a trois enfants, et quitte T.Beach. Elle semble heureuse, gaie et affiche une certaine normalité.

Puis, dix ans plus tard, elle revient vivre avec sa famille dans sa ville natale après la mort de ses parents.

Elle prend l’habitude de marcher dans T. Beach et part à la recherche de son ancienne amie d’enfance Tatiana Karl.

Le traumatisme subi au bal refait surface lorsqu’elle aperçoit Tatiana Karl à la fenêtre d’un hôtel avec son amant.

L’histoire de Lol V. Stein reprend pour durer quelques semaines dans une atmosphère où perce une sorte de danger né du déséquilibre que l’on devine dans l’esprit de Lol.

En fait, ce récit est raconté par l’amant de Tatiana Karl. Ce qui complique quelque peu la tâche du lecteur !

 

Là encore, je laisse à chacun la possibilité de découvrir la suite de :

« Le Ravissement de Lol V. Stein »







On aime          Marguerite DURAS        ou on la déteste.

 

Jeune, j’avais lu « L’amant », prix Goncourt 1984.

 

Mais, il ne m’avait pas laissé à l’époque les mêmes impressions que celles que j’avais trouvées dans la presse spécialisée.

Cet ouvrage m’avait paru alors accessible.

 

Marguerite DURAS le réécrira en 1991 sous le titre « L’amant de la Chine du Nord »



 

 

 

Par contre, dans  « Le Ravissement de Lol V. Stein » quelques passages m’ont semblé terriblement compliqués à comprendre.

 

Il m’a fallu en reprendre certains pour tenter d’en saisir le sens.

 

D’autres sont empreints d’une réelle beauté même s’ils sont rares.

 

 

 

 

 

Marguerite DURAS est une écrivaine prolifique.

 

Elle a obtenu de nombreuses distinctions pour l’ensemble de son œuvre.

 

Pour en donner une idée, voici la liste de quelques-uns des romans qu’elle a publiés :

 

Les imprudents - Un barrage contre le Pacifique – Le Marin de Gibraltar 

Les Petits Chevaux de Tarquinia - Des journées entières dans les arbres 

 Le Boa, Madame Dodin, Les Chantiers - Le Square

Dix heures et demie du soir en été — L’Après-midi de Monsieur Andesmas 

Le ravissement de Lol V. Stein -       Le Vice-Consul

L’Amante anglaise                             

Etc.…..

– L’Amant, Prix Goncourt en 1984prix Ritz-Paris-Hemingway 

– L’Amant de la Chine du Nord (réécriture de « L’amant »)

Etc.…..

 

Et puis, il y a les recueils, le théâtre dont la liste est trop longue à détailler dans ce blog.

 

 

 

 

Je plains les étudiants qui ont dû étudier les textes de cette auteure.  

Pour ma part, je demeure intriguée, étonnée,  par cette écriture déstructurée. 

 

C'est elle qui me décidera certainement à relire    "L'amant"  et bien sûr  « Le Ravissement de Lol V. Stein ».

 

 

 

 

 

 

 

 


Cet avis n'engage que moi

 

 

 

 



09/01/2023
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres