UN VOYAGE DANS MES LIVRES

BAZIN René - "Le Matrimoine"

Un roman écrit en 1966 et publié aux Éditions du Seuil fin 1967.

 

 

 

 

51PJMJV5E0L

 

 

 

 

 

 

 

Résumé :

 

 

L’histoire commence en 1953.

Mariette et Abel se rencontrent, s’aiment et se marient. De cette union naissent quatre enfants.

Ce récit est vu par le jeune époux qui va nous décrire ses impressions d’homme marié avec une femme qui ne correspond plus à celle du début de leur mariage.

 

 


Dans un style humoristique, mais parfois un tantinet amer, il évoque :

 

– l’envahissement de la famille nombreuse de Mariette dans son couple qui éloigne la sienne plus petite et peut-être plus réservée.

– le quotidien du couple qui ne varie guère : vacances en famille, amis conventionnels

– la sexualité qui s’émousse devenue un travail à faire et non plus un plaisir à partager,

– le physique de Mariette qui se dégrade, qui se laisse aller et qui grossit.

– Les centres d’intérêt de sa femme. Elle s’intéresse plus aux magazines qu’à la culture.

– Les dépenses de son épouse qui se portent sur les jouets, sur l’aménagement de son intérieur, sur le bien-être des enfants.

– L’absence d’autorité de Mariette qui excuse toujours les bêtises de sa progéniture

– le ton employé par Mariette pour remettre à sa place Abel quand il veut s’occuper des enfants

– Le désir qui saisit Abel pour une très jeune fille qui prendra la décision de rompre lui évitant ainsi de divorcer.

 

Au bout d’une quinzaine d’années, le couple qui menaçait de sombrer se réveillera enfin pour marcher dans la même direction.

 

 

 

 

 

Hervé BAZIN nous livre dans « Le Matrimoine » une chronique douce-amère d’un mariage reflétant les mœurs d’une autre époque.

 

Certaines lectrices et peut-être certains lecteurs trouveront exagérée la position d’Abel

qui participe peu à l’éducation des enfants

qui critique beaucoup

qui oublie aussi qu’il a changé physiquement, affectivement, intellectuellement

qui a choisi la lâcheté pour excuser ses désillusions

et qui pour résumer s’intéresse peu à sa femme.

 

Elles, et ils,  auront raison !

 

 

.

En 2022, de tels couples existent encore, mais ils ne représentent qu’une minorité.

L’évolution de la femme a fait non seulement évoluer les hommes, mais modifié la façon de vivre dans le couple.

 

 

 

Ceux qui connaissent Hervé BAZIN ne seront pas déroutés par son style.

 

Quant aux autres, je leur conseille de se rappeler que ces ouvrages ont été publiés à une époque où la condition de la femme ne ressemblait pas à celle de notre début de XXIe siècle.

 

Pour éviter de porter des jugements erronés sur le siècle dernier, les lecteurs d’aujourd’hui devraient s’intéresser à l’évolution des mœurs dans nos sociétés et donc à l’histoire de notre pays.

 

 

 

Un avis qui n’engage que moi.

 

 

 

 

 

 

PS :

 

Pour revenir sur les personnages de ce roman, il faut s'attarder sur Abel. qui se retrouve dans « L’école des pères » dans le rôle du papa.

 

Un rôle qu’il n’occupe que négativement dans « Le Matrimoine »,

 

 

 

 

 



03/08/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres