UN VOYAGE DANS MES LIVRES

VIAN Boris - "L'écume des jours"

 

Cet écrivain est en 1920  et il est mort en 1959.

 

 

411uFhy0f0L

 

 

 

Borie VIAN est un homme particulièrement talentueux : poète, parolier, chanteur, critique musical, musicien de jazz (trompettiste).

 

Il fut également directeur artistique, ingénieur formé à l’École centrale, scénariste, traducteur anglais, américain, conférencier, acteur, peintre.

 

 

Qui ne connaît pas la légende sulfureuse, scandaleuse et tragique qui a entouré la parution de « j’irai cracher sur vos tombes » ?

 

D’autant que Boris VIAN est mort d’une crise cardiaque en visionnant le film tiré de son livre.

 

 

 

 

Résumé  : « J’irai cracher sur vos tombes »

 

C’est l’histoire de Lee Andersen.

 

En lisant les premières pages, le lecteur ne comprend pas qui est cet homme et pourquoi, muni de la recommandation d’un certain Clem et d’un dollar, il reprend une librairie dans une ville du sud des États-Unis.

 

Mais, rapidement, le lecteur devine que ce Lee Andersen cache un secret et a un but en tête. Mais lequel ?

 

La mort d’un gosse qui semble le hanter entre beuveries et coucheries interpelle le lecteur qui découvrira progressivement la personnalité de ce Lee Andersen au physique de boxeur et à la voix inimitable de Cab Callaway.

 

Ce n’est qu’à la fin de l’histoire que le lecteur réalisera que Lee Andersen était en fait animé par une vengeance diabolique.

 

 

Je laisse le soin à tous ceux qui ne connaissent pas ce roman d’aller jusqu’au bout de cette histoire afin d’en saisir sa particularité.

 

 

 

 

 

 

 

L'oeuvre littéraire abondante de Boris VIAN ne fut guère appréciée de son vivant.

 

Il faut bien avouer que ses livres pouvaient désarçonner les lecteurs des années 1950.

 

« J’irai cracher sur vos tombes » fut d’ailleurs considéré comme un attentat aux bonnes mœurs.

 

Boris VIAN est donc devenu un écrivain surréaliste avec cet ouvrage.

 

Puis, il fut influencé par le mouvement existentialiste avec sa chronique du menteur au sein de la revue fondée par Jean-Paul Sartre.



Quelques-uns de ses romans furent publiés sous son nom

 

 

et d’autres, sous le pseudonyme de   Vernon Sullivan



 

 

 

Le génie de Boris VIAN découvert par la jeunesse des années 1960/1970 est de nous faire pénétrer dans un monde  parfois macabre, dérangeant et violent, comme dans « j’irai cracher sur vos tombes » ou bien de nous propulser dans un conte enchanteur où les animaux jouent des rôles surprenants comme dans « l’écume des jours ».

 

Pour accéder à la richesse de l’univers de Boris VIAN, il faut lire plusieurs de ses romans qui conservent encore aujourd’hui une modernité qui n’a pas pris beaucoup de rides.

 

De par sa formation de traducteur, il sema dans ses livres des références et des mots américains qui dans les années d’après guerre étaient inconnus.

 

Et puis, il faut se rappeler qu’il possédait bien d’autres cordes à son arc : chansons, nouvelles, peintures, etc.



Pour tous ceux qui ignorent qui est Boris VIAN, je rappelle qu'il est encore étudié dans les collèges et les lycées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



06/11/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres