UN VOYAGE DANS MES LIVRES

SEMPRUN Jorge - "L'écriture ou la vie"

 

Il est né le 10 décembre 1923 et il est mort le 7 juin 2011.

 

C’est un auteur, scénariste et homme politique espagnol.

 

 

C’est en relisant des ouvrages publiés par l’écrivain VERCORS que j’ai décidé de lire un livre de Jorge SEMPRUN qui dormait dans ma bibliothèque depuis longtemps. Je ne parvenais pas à m’intéresser à cet ouvrage alors que je connaissais très bien cet auteur.

 

Il s’agissait de « l’écriture ou la vie » pour laquelle il a obtenu deux prix.

 

Ce roman publié en 1994 mêle un récit autobiographique sur la propre vie de Jorge SEMPRUN avant la guerre qu'il croise avec sa vie dans le camp de concentration de Buchenwald.

 

Avec talent, Jorge SEMPRUN met le doigt sur la difficulté de raconter "l’indicible".

 

C’est un livre qui ne peut pas être apprécié par tous les lecteurs de la même façon.

 

C’est un constat et non une critique.

 

En effet, il faut un minimum de connaissances pour remarquer les qualités littéraires de Jorge SEMPRUN et pour noter l’étendue de sa culture.

 

Il est nécessaire aussi de posséder quelques notions sur la guerre de 1940/1945 afin de saisir la profondeur du mot « indicible » qui souligne les horreurs subies par les déportés dans ces camps de la mort.

Un sentiment que partageait également VERCORS et qu’il a lui-même évoqué dans ses propres romans.

 

 

Pour moi, c’est un récit qui ne se raconte pas.




41lr3v9LHPL

 

 

 

 

L’’essentiel de l'oeuvre littéraire de cet auteur est rédigé en français.

Sa famille, issue de la bourgeoisie espagnole s’exile en France.

Jorge SEMPRUN terminera d'ailleurs au lycée Henri IV ses études secondaires.

 

Puis, il participera à la résistance en France et sera déporté au camp de concentration de Buchenwald.

 

Le retour à la vie civile sera très compliqué pour lui.

 

Jorge SEMPRUN tentera de mettre par écrit ses souvenirs de Buchenwald. Mais, il prend conscience que ce devoir de mémoire représente un danger pour lui. Il décide pour sa santé mentale d’y mettre fin, et de tenter d’oublier ces années difficiles. Il reprendra l’écriture qu’une vingtaine d’années plus tard.

 

Dès lors, il se lancera dans une carrière politique intense et occupera même des fonctions importantes dans son pays d’origine tout en continuant de résider en France.

 

Je vais me contenter de citer simplement quelques-unes des récompenses qu’il a reçues tout au long de sa longue carrière littéraire à défaut d’indiquer toutes ses publications.

 

 

 

    1963 : Prix Formentor pour Le Grand Voyage

 

 

Je pourrais également signaler les récompenses qui ont souligné son œuvre cinématographique, mais je pense que dans ce domaine aussi, la liste serait trop importante pour la partager avec les internautes.

 

 

 

Cet avis n'engage que moi bien sûr.



28/04/2022
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres