UN VOYAGE DANS MES LIVRES

LEDIG Agnès - "Juste avant le bonheur"

Cette écrivaine est née en 1972.

 

 

Qui ne connaît pas Agnès LEDIG ? Elle est souvent en tête de gondole dans les grandes enseignes commerciales.

Je connaissais son nom, mais je ne me souviens pas avoir lu un seul de ses ouvrages.



 

Ses romans

  • 2011 : Marie d’en haut  - le prix « coup de cœur des lectrices » du roman Femme Actuelle 2011.

  • 2013 : Juste avant le bonheur — le prix Maison de la Presse

  • 2014 : Pars avec lui,

  • 2016 : On regrettera plus tard,

  • 2017 : De tes nouvelles,

  • 2018 : Dans le murmure des feuilles qui dansent,

  • 2020 : Se le dire enfin

  • 2021 : La toute petite reine.

 

 

 

 

511svDZF1-L

 

 

 

 

 

Résumé

 

Julie, caissière, dans un supermarché élève seule son petit Lulu âgé de 3 ans  avec infiniment de tendresse, mais avec également beaucoup de difficultés sur le plan financier. Un jour, une larme coule sur sa joue au moment où Paul, un homme que sa femme vient de quitter tente d’effectuer quelques courses. Il remarque gentiment sa détresse et un court dialogue débute entre eux. Puis, il reviendra et l’invitera à manger. Mais Julie est méfiante. Elle se demande où est le piège surtout quand il lui proposera de l’emmener en Bretagne passer ses vacances avec son petit garçon. Elle demandera conseil à sa meilleure amie Manon qui lui dira de profiter. En Bretagne, il y aura Romain, le fils de Paul dont la femme vient de se suicider et qui a remis son cabinet médical entre les mains de sa remplaçante, une certaine Caroline, qui l’appelle sans cesse pour se rassurer. Tous ces êtres apprendront à se connaître, à s’accepter avec leurs différences et à partager de bons moments jusqu’au moment où survient sur le chemin du retour l’accident de voiture. Ils seront tous blessés à des degrés différents, mais seul l’état du petit Lulu inspirera des inquiétudes. Son pronostic vital est engagé. Paul qui conduisait la voiture et qui n’a pas pu éviter l’homme alcoolisé qui les a heurtés culpabilisera. Quant aux autres, ils entoureront Julie afin de l’aider à surmonter cette épreuve, notamment Romain le kinésithérapeute, qui s’attache particulièrement au petit Lulu et peut être à Julie. Mais, l’enfant décédera et cet homme dont la femme est partie en lui laissant une petite fille à élever accompagnera Julie dans la voie de l’acceptation puis d’une certaine forme de guérison. La suite se devine et elle est belle comme un conte de fées pour tous les personnages de ce roman.



Que dire ?

 

L’histoire raconte du vécu et à ce titre elle est émouvante. Cependant, il y a un MAIS ……. !

 

Justement, certains passages ressemblent trop à un conte de fées et à notre époque il faut avoir beaucoup de chance pour que les événements s’articulent ainsi avec autant de simplicité, de tendresse, de beauté et qu’un monsieur vous ouvre son cœur ainsi que son porte-monnaie sans rien exiger en retour.

Nous aimerions tous y croire !

 

Quant au style, il n’a guère retenu mon attention. À mon avis, beaucoup de dialogues auraient pu être supprimés.

 

D’autre part, les formules sur les épreuves de la vie peuvent se retrouver sur les livres de développement. C’est leur rôle. Ils ont été publiés pour ceux qui ont traversé des drames épouvantables dans leur vie.

Ils apportent des conseils plus judicieux que ceux figurant dans des romans censés faire du bien.

 

 

Cet ouvrage convient à des personnes très jeunes ou qui lisent peu ou encore qui ont traversé les mêmes épreuves et qui acceptent d’en passer par cette littérature pour pouvoir guérir.

 

Je respecte ce choix, même si je n’y adhère pas.

 

 

 

 

Cet avis n'engage que moi.



















13/12/2022
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres