UN VOYAGE DANS MES LIVRES

ERNAUX Annie - "Mémoire de fille" et "Les années"

Elle est née le 1er septembre 1941.

 

C’est une femme de lettres française, professeur de lettres.

 

Son œuvre littéraire est surtout autobiographique.

 

Ses ouvrages :

 

 

 

 

 

 

31WaDfvfWiL

 

 

 

 

 

« Mémoire de fille » :

 

Pour parler de cette fille de l’été 58, Annie ERNAUX, emploie le « elle »,

et

pour décrire la femme qu’elle est devenue, elle utilise le « je ».

 

Avec cette méthode, Annie ERNAUX établit une distance pour expliquer en se servant de ses souvenirs, des lettres, des photos, l’impact qu’a eu sur sa vie cet été 58.

 

 

 

 

 

Les ressentis de cette femme de l’été 1958, peuvent être compris par ceux ou celles qui ont vécu à cette époque ou qui connaissent un peu l’histoire.

 

De plus, ce livre rejoint toutes celles qui témoignent aujourd’hui pour parler du viol qu’elles ont subi. La parole se libère enfin en 2022.

 

Cet ouvrage d’une grande modernité pourrait être lu par les enseignants et expliquer aux élèves afin que les jeunes saisissent l’importance de leurs actes. Ce qui permettrait peut-être aux parents de continuer le travail accompli par les professeurs.

 

 

Résumé :

 

En fait dans « Dans " Mémoire de fille », Annie ERNAUX replonge dans l’été 1958, celui de sa première nuit avec un homme, à la colonie de S dans l’Orne où elle subit ce que nous qualifierons aujourd’hui de viol avec les suites que l’on peut imaginer et qui surgissent dans les 3/4 de son œuvre.

 

Une phrase peut éclairer les lecteurs  :

« le gouffre entre l’effarante réalité de ce qui arrive, au moment où ça arrive et l’étrange irréalité que revêt, des années après, ce qui est arrivé. » 

 

 

 

 

 

 

************************************************************************

 

 

 

 

 

41ETn9Mcr0L

 

 

 

 

 

 

 

« Les années »    — a obtenu plusieurs prix.

 

 

Il s’agit d’une fresque qui s’étale de l’après-guerre à nos jours.

 

Annie ERNAUX se place dans l’histoire tout en évoquant la grande histoire nationale et internationale.

Elle revisite les événements politiques et les autres survenus pendant une soixantaine d’années.

Elle cite des phrases répétées souvent par les parents dans les familles.

Elle convoque les idées véhiculées à cette époque.

Elle ressuscite des mots, des tournures utilisées pendant toutes ces années.

 

 

 

Je considère qu’il s’agit d’un livre qui devrait lui aussi être lu dans les écoles pour expliquer le chemin parcouru pour arriver à notre début de XXIe siècle.

 

 

 

Personnellement, j'ai relu avec plaisir, ces deux ouvrages convaincue de leur intérêt pour les lecteurs d'aujourd'hui.

L'un nous parle d'un sujet grave : le viol.

L'autre nous raconte une histoire, la nôtre, ou tout au moins celle qui appartient à certains d'entre nous.

 

 

 

Cet avis n’engage que moi bien sûr !

 

 

 

 

 



23/09/2022
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres