UN VOYAGE DANS MES LIVRES

DESPENTES Virginie - "Les jolies choses"

 

Cette écrivaine est née en 1969, également réalisatrice, traductrice et parolière.

 

Elle fut membre de l’académie Goncourt le 5 janvier 2016 et démissionna le 6 janvier 2020.

 

Virginie DESPENTES est dotée d’une personnalité atypique due à son parcours qui se devine à travers les personnages qui figurent dans ses livres.

 

 

 

 

41bAx4isvAL

 

 

 

 

Quelques-uns de ses ouvrages

 

       1994 : Baise-moi,

prix de Flore  - prix Saint-Valentin 

prix Trop Virilo  -  prix Renaudot 

prix Anaïs-Nin, prix Landerneau - prix La Coupole 

        2015 :, Vernon Subutex,

 

 

 

 

 

Résumé : « Les jolies choses »

 

Il a obtenu le Prix de Flore 1998 et le Prix Saint-Valentin 1999.

 

 

Deux sœurs jumelles que tout sépare.

Cette différence provient vraisemblablement de la façon dont elles ont été élevées.

Les femmes de cette famille se débrouillent pour ne pas exciter la colère du père qui se manifeste tant à l’égard de la mère qualifiée de pauvre chose que de ses filles qui subiront à tour de rôle sa violence.

 

L’une, Pauline, rebelle, habillée comme un sac refuse les compromis imposés par la vie. Douée pour le chant, son seul souhait est de faire un disque pour gagner de l’argent et partir avec son ami, Sébastien, quand il sortira de prison.

 

L’autre, Claudine, fonceuse, aime séduire et plaire. Mais son seul objectif est de devenir riche et célèbre en servant de son corps qui fait fantasmer tous les hommes qu’elle rencontre. Elle n’a qu’un seul ami, Nicolas. Pour réaliser ses rêves, elle envisage d’utiliser sa sœur Pauline qui possède une belle voix et ainsi faire un disque avec elle.

Ce qui ne l’empêchera pas de se suicider sans laisser d’explications.

 

Quand Claudine meurt, Pauline décide de prendre sa place. Pendant plusieurs années, elle découvrira l’univers de sa jumelle hésitant entre dégoût et fascination. Elle balancera entre le désir de rester et celui de fuir les règles du monde du show-business pour pouvoir réaliser son projet de sortir un disque.

Pour y parvenir, elle utilisera son corps comme le fit sa sœur. Elle perdra l’amour de Sébastien.

 

Cet univers dans lequel Pauline se perd met l’accent sur l’aliénation de la femme contemporaine occidentale et de son asservissement à l’égard des hommes.

 

Pauline rencontrera des drogués, des gens qui partouzent, des paumés, des parasites, tous prêts à tout pour réussir. Elle participera à toutes les dérives existant dans ce milieu.

 

Je laisse le soin aux lecteurs de découvrir la fin de ce roman.

 

 

 

 

 


Que dire de cette histoire ?

 

J’avoue avoir eu du mal à m’attacher à l’écriture des premières pages et donc à l’intérêt de ce récit.

J’ai persévéré et ne regrette pas de l’avoir fait.

 

C’est un livre qui parle dur, cru, crash, qui décrit des faits pornographiques, qui expriment des idées, des ressentis dérangeants.

 

 

Virginie DESPENTES a ses fans. Je n’en fais pas partie. Ce qui ne m’empêche pas d’exprimer ma surprise et mon intérêt pour sa façon de s’exprimer.

 

Il faut savoir le faire. Je ne sais pas.

 

 

Cet avis n'engage que moi bien sûr !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



02/09/2022
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres