UN VOYAGE DANS MES LIVRES

CONSTANT Paule - "Confidence pour confidence"

C’est une critique littéraire et femme de lettres née en 1944.

En 2010, elle est faite officier de la Légion d’honneur.

En 2015, elle devient grand officier de l’ordre national du Mérite.


Elle a reçu le Prix Goncourt en 1998 pour « Confidence pour confidence ».

 

Pour la petite histoire, elle a été accusée d’avoir « volé » le Prix Goncourt à Michel Houellebecq, l’auteur des « particules élémentaires ».

 

Le 8 janvier 2013, elle est élue à l’unanimité à l’Académie Goncourt au couvert de Robert Sabatier.



 

 

411iKCiXUaL

 

 

 

 

 

Résumé :

 

Ce huis clos se passe dans une ville au Kansas du nom de Middleways, dans la maison de Gloria Potter, la doyenne noire du département de langues étrangères, présidente de plusieurs associations francophones.

 

 

Elle héberge trois femmes au lendemain d’un colloque féministe :

 

  • Aurore Amer est une romancière française, spécialisée dans les récits animaliers et passionnée par l’Afrique, sosie de Lola.

 

 

  • Lola Dhol est une actrice norvégienne, autrefois célèbre et scandaleuse qui eut son heure de gloire, mais qui a sombré dans l'alcool.

 

  •  Babette Cohen, rapatriée d’Algérie qui a choisi de devenir agrégée d’anglais pour oublier la France et que son compagnon vient d’abandonner après vingt-cinq ans de vie commune.

 

Avant de regagner leur foyer respectif, elles échangent des confidences, des souvenirs, des idées sur les hommes, sur la famille, sur la réussite, sur l’amour, sur l’écriture, etc.

 

Pendant cette cohabitation s’installe un jeu de miroirs entre ces quatre femmes où espoirs, désillusions, ambitions et échecs se succèdent. Maris, amants, ont déserté leurs existences. Il ne leur reste que des secrétaires homosexuels qui les trahissent et parfois les adorent.

 

Seul témoin de ces conversations, un rat captif dans une étroite boîte en carton.

 

J'invite les internautes à découvrir la fin de ce pauvre animal et la fin de cet ouvrage. Ils ne seront pas déçus !😩

 

 

 

 

 

 

 

Encore un Prix Goncourt qui laisse des traces, mais pas celles que j’aurais souhaité trouver dans "Confidence pour confidence".

 

 

J’ai lu ce roman lors de sa parution en 1998.

 

Je l’avais gardé pour le relire, car à l’époque il était loin de m’avoir plu.

 

 

 

Comme beaucoup de femmes de ma génération, l’évolution des femmes m’intéressait.

 

Mais le féminisme de ces femmes vieillissantes n’avait rien de séduisant. Il était plutôt déprimant.

 

Je l’ai relu récemment et j’ai éprouvé la même difficulté à entrer dans cette histoire, d’aller d’une femme à l’autre en tentant de les suivre dans le déballage de leurs rancœurs, de leurs déceptions.

 

J’ai cherché l’humour, la qualité et la fluidité de l’écriture, des portraits de femmes précis.

 

Je n’ai rien trouvé de cela😁.

 

Je n’ai rencontré que des caricatures bâclées dans une atmosphère accablante et déprimante.

 

 

Quelle tristesse ! Quel ennui !

 

 

 

Comment « confidences pour confidences » a-t-il pu obtenir ce prix ?

 

 

Quelle est la valeur du Prix Goncourt d'hier et d'aujourd'hui ?

 

J'aurais adoré que quelqu'un me l'explique. Je doute !

 

 

 

 

 

 

 

Cet avis n'engage que moi bien sûr !

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 



20/10/2022
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 19 autres membres