UN VOYAGE DANS MES LIVRES

BESSON Philippe - "Les passants de Lisbonne"

Il est en 1967.

C’est un écrivaindramaturge et scénariste, anciennement directeur des ressources humaines en entreprise.

Il a été également critique littéraire et animateur de télévision.

 


Il a obtenu de nombreuses récompenses pour ses romans et pour l’ensemble de ses créations :

 

Romans :

 

 

 

 

 

 

51pYrZNdKoL

 

 

 

 

 

 

 

Résumé : « LE PASSANT DE LISBONNE »

 

Un homme, une femme, deux individus « cabossés » par la vie se croisent, se rencontrent et un jour se parlent dans un hôtel à Lisbonne.

 

Lui, Mathieu, trouve dans son appartement de Lisbonne une lettre de rupture rédigée par son ami portugais.

Elle, Hélène a vu un tremblement de terre à la télévision dans la ville où séjournait son mari.

 

Comment affronter la disparition et le manque ?

 

Ils se confient l’un à l’autre avec pudeur pendant leurs déambulations dans cette ville à l’atmosphère particulière.

 

Ils échangent leurs confidences avec naturel, respect, sensibilité et empathie. Ils se comprennent, car tous les deux souffrent de l’absence de l’être aimé.

 

Hélène a cru longtemps que son mari allait revenir. Cet espoir a été tué par un message émanant du quai d’Orsay. Son époux est mort dans les décombres.

 

Hélène songe à toutes ces années passées et à tout ce qu’elle n’a pas accompli. Il n’y a aucun regret dans ses propos. Elle réalise simplement que ce temps-là ne se rattrape jamais.

 

Mathieu a aimé un homme qui l’a abandonné brutalement. Il a attendu, prié, espéré le revoir en revenant dans Lisbonne.

 

Il n’y a aucune ambiguïté entre eux, seulement une infinie tendresse.

 

Émue par les confidences de Mathieu, Hélène emploiera toute son énergie à retrouver l’amant de cet homme dont elle a recueilli les secrets.

Elle y parviendra et repartira en France apparemment plus sereine pour tenter de reprendre sa vie où elle l’avait abandonnée.

 

Quant à Mathieu, il essaiera de renouer les fils de son histoire d’amour avec son ami portugais.

 

 

 

Ce livre se lit rapidement.

 

Il évoque la douleur de la perte définitive ou provisoire ainsi que la magie des rencontres et des miracles qu’elles peuvent parfois accomplir.

 

Il est vrai qu’il est toujours plus facile pour certains êtres de se confier à des gens qu’ils ne reverront pas, loin de leurs repères habituels 

 

 

 

 

Je connaissais le parcours de cet auteur, mais pas les livres qu’il avait publiés.

 

Ce roman dormait depuis longtemps dans ma bibliothèque. Je l’avais gardé, car le récit se déroulait dans une ville que j’ai visitée.

Je ne sais pas si je le conserverai, mais je tenterai d’en lire d’autres pour apprécier cette écriture incisive, percutante et touchante qui a retenu mon attention.

 

Un avis qui n'engage que moi bien sûr !

 

 

 

 

 

 

 



05/06/2022
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres