UN VOYAGE DANS MES LIVRES

MON ROMAN : Triller ? carnet de voyage ? roman d'amour ?

 

121485656_3643165665728048_8556971652276759318_n

 

 

 

 

 

 
Ah, les apparences !


J’ai passé ma vie à étudier et à m’amuser avec les apparences, un enseignement passionnant sur soi et sur les autres !
 
C’est d’ailleurs mon premier ouvrage qui m’a donné l’envie d’aborder ce thème en parlant de la notion du secret et donc par voie de conséquence celle des apparences.
 
Je possédais le sujet.
 
Il me fallait trouver le décor. J’ai choisi le Maroc, car j’avais conservé des notes prises pendant mes voyages et qui émanaient des confidences que j’avais recueillies auprès de certaines femmes.
Pour tout dire, une dame seule sert de psychologue à toutes les personnes désireuses de livrer tout ce qui encombre leur cerveau.
J’ai une tête qui inspire confiance.
 
Par contre, il fut plus compliqué de donner naissance à des êtres vivants, des situations, des dialogues. Pour le déroulement des événements, j’ai laissé mon inventivité achever le travail.

 

 

 

 

 

 

594-et-si-la-vie-netait-quune-succession-dapparences_th

 

 

 

 


 
Après la publication de « Et si la vie n’était qu’une succession d’apparences » sous un nom d’emprunt chez les éditions Atramenta, j’ai continué à écrire, réfléchir, partager et surtout à relire des auteurs que j’avais aimés dans ma jeunesse.


Et là, j’ai constaté que certains écrivains se servaient de l’écriture comme d’une thérapie alors que d’autres imaginaient des histoires qu’ils n’avaient jamais vécues.


La relecture du roman d’Albert Cohen « Belle du seigneur » m’a donné l’idée de réécrire « Et si la vie n’était qu’une succession d’apparences ». En fait, je n’étais pas satisfaite du travail que j’avais accompli sur cet ouvrage.

 

 

J’ai donc repris depuis le début  "Et si la vie n’était qu’une succession d’apparences".

Je voulais me persuader et persuader les lecteurs qu’il était possible de réécrire un livre publié.

 

 

Plus tard, lorsque ce livre est devenu "APPARENCES", j’ai ouvert un débat avec mes lecteurs sur internet afin de prouver qu’un roman pouvait être modifié à l’infini.

 

Ce qui  fait appel dans ce cas précis à l’imagination.

Ce qui est plus compliqué à réaliser lorsqu’il faut rédiger un témoignage, un rapport, une thèse, un essai, etc. 

 

 

Publié et écrit pendant le Covid, "APPARENCES"  chez Filosphère m'a permis d’entamer de beaux débats sur la possibilité de réécrire un livre et par la suite de rencontrer de belles personnes.

 

Je les remercie de l'intérêt qu'ils ont porté à ma démarche.

 

 

 

 

 

Si vous désirez commander "APPARENCES", il suffit de taper le nom de ce roman suivi de mon nom sur internet et cliquer sur tous les sites qui le commercialisent : Mollat,  Amazon et d'autres Libraires.

 

 

 

 

 

 

 

 

 



28/12/2020
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres