UN VOYAGE DANS MES LIVRES

BOURAOUI Nina

Cette écrivaine est née le 31 juillet 1967.

 

Le déracinement (père algérien et mère française), la nostalgie de l'enfance, le désir, l'homosexualité, l'écriture et l'identité sont les thèmes majeurs de son travail.

Elle est commandeure de l'ordre des Arts et des Lettres et ses romans sont traduits dans une quinzaine de langues.

 

J’ai choisi de présenter la liste des nombreux livres qu’elle a publiés et volontairement oublié de signaler les textes et les chansons qui ont participé à sa notoriété.

 

 

 

 

 

Ses romans :

 

La Voyeuse interdite, 1991 - Prix Emmanuel Roblès 1991 - Prix du Livre Inter 1991

Poing mort, 1992

Le Bal des murènes, 1996

L'Âge blessé,  1998

Le Jour du séisme,  1999

Garçon manqué,  2000.

La Vie heureuse, 2002

Poupée Bella,  2004

Mes mauvaises pensées,2005 Prix Renaudot 2005

Avant les hommes, 2007

Appelez-moi par mon prénom,  2008

Nos baisers sont des adieux,  2010

Sauvage,  2011

Standard,  2014

Beaux rivages,  2016

Tous les hommes désirent naturellement savoir, 2018

Otages,  2020 Prix Anaïs Nin 2020

Satisfaction, 2021

 

 

 

 

Il y aurait beaucoup à dire sur "otages".

Je laisse le soin aux internautes de  commenter  cet ouvrage à ma place.

 

 

 

41aOdGq-sXL

 

 

 

 

L'histoire

 


Sylvie est une quinquagénaire, mère de deux enfants. Elle est quittée par son mari après 25 ans de vie commune. Un jour, il lui dit : « je m’en vais ». Elle conserve le silence et il part.

 

Cadre dans une entreprise qui périclite, elle est chargée par son patron de missions ingrates très éloignées de ses principes. Elle exécute les ordres sans se révolter.


Cette accumulation de pressions entraîne Sylvie dans une dépression qu’elle cache. Mais curieusement, c’est cette privation du plaisir, du désir qui fera basculer Sylvie et lui donnera l’élan nécessaire pour inverser les rôles. Il suffira de mots injustes prononcés par son patron pour que la violence qu’elle a trop longtemps contenue explose. Elle s’attaquera à son employeur. Elle ne le tuera pas, mais transformera sa souffrance en force. Bien sûr, elle devra assumer cet acte.

Je laisse le soin aux lecteurs de découvrir la fin de cette histoire.

 

 

 

 

Cet ouvrage met l’accent sur le manque d’amour, de reconnaissance, que cachent beaucoup de femmes par fierté, culpabilité, naïveté, peur, résignation. Elles se taisent et puis soudain au détour d’un événement, elles libèrent cette violence qui parfois les amène à commettre des actions irréparables.

 

 

C’est un roman court écrit comme une pièce de théâtre qui peut parler à nous toutes.

 

Il est certainement imparfait, mais il a l’avantage d’aborder ce vécu avec lucidité, sobriété, précision, sensibilité.

 

Ce qui en fait un livre féministe intéressant à plus d'un titre.

 

Cet avis n'engage que moi bien sûr.

 

 

 

 

 

 










04/05/2022
2 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres