UN VOYAGE DANS MES LIVRES

DELACOURT Grégoire - "La première chose que l'on voit"

J’avais apprécié « la liste de mes envies », publié en 2012 qui rencontra  d'emblée un énorme succès.

 

 

J’ai donc souhaité relire le suivant sorti en 2013 




41VRWN0RkaL

 

 

 

 

Résumé

 

Arthur Dreyfuss travaille chez un garagiste d’un village de la Somme.

 

Il fantasme sur l’actrice Scarlett Johansson, mais surtout sur les seins de cette femme mondialement connue.

 

Il vit modestement seul dans sa petite maison. Mais un miracle se produit. Quelqu’un sonne à la porte et il se trouve devant Scarlett Johansson.

 

Enfin, au début, il le croit et il joue le jeu. Il est tellement naïf ! Il s’emploie d’ailleurs à ne pas la mettre dans son lit. Un respect qui la touchera.

 

C’est ainsi que rassurée, elle lui livrera peu à peu la vérité sur son identité réelle et sur ses origines. En fait, elle se nomme Janine.

 

Comme deux adolescents qu’ils ne sont plus, ils apprivoiseront l’amour avec pudeur, sensualité et poésie.

 

Mais Arthur Dreyfus, après avoir fait l'amour, prononcera le prénom de Scarlett. Chacun peut imaginer ce que Janine, sosie de Scarlett, ressentira alors..

 

À la fin, le drame que le début laissait entrevoir survient.

 

Ce que constateront ceux qui éprouveront le désir d’acheter ce livre.



.

Un roman qui se lit vite et qui s’oublie vite, comme beaucoup d’autres à notre époque.

 

Au début, le lecteur se dit que cette histoire va être belle, mais au fil des pages la déception s’installe.

 

En utilisant sa fascination personnelle pour l’actrice, Grégoire DELACOURT exprime peut-être son propre fantasme pour construire le personnage d’Arthur Dreyffus.

Cette attirance d’Arthur pour Scarlett Johansson rend ainsi plus compréhensible ce que le jeune garagiste éprouve pour cette inconnue qui frappe à sa porte.

 

Dans son récit, Grégoire DELACOURT transforme Arthur et Janine, sosie, de Scarlett en deux éclopés de la vie afin que cette histoire soit plus crédible.



Et puis pour que cette recette littéraire, soit encore plus insipide, il la pimente jusqu'à l'overdose d’informations provenant de Wikipédia, de détails historiques, artistiques, géographiques, populaires, et d’éléments destinés aux lecteurs.

 

Le plus étonnant, c’est peut-être les nombreuses références au poète Jean Follain. Je ne le connaissais pas.

 

Mais, j’avoue mon inculture ! Je l’ai donc réparée en trouvant ce texte  sur Wikipédia :

« Son œuvre est l’une de celles qui ont le plus contribué à l’avènement d’une poésie nouvelle, dégagée de l’empreinte du surréalisme ».





Je ne parlerais pas de la longueur et de la banalité des phrases qui ressemblent à des clichés de cinéma. Elles donnent l’impression que ce livre a été écrit par un publicitaire pour en faire un film.

 

 

De plus, si j’étais la correctrice de cet éditeur, je crois que je changerais de métier.

Mes professeurs de français m’ont appris qu’il fallait éviter les répétitions. Je n’insisterais pas sur ce point, car je n’ai peut-être pas compris l’intérêt de les placer dans cet ouvrage. 

Peut-être ne suis pas qualifiée pour émettre de telles critiques ? 



 

La seule question que » la première chose que l’on voit » m’a fait poser est la suivante :

 

- Est-on aimé pour ce que l’on affiche ou pour ce que l’on est ?



 

Je laisse le soin aux internautes de m’apporter la réponse.

 



 

 

 PS - Je suggère à tous ceux qui peut-être comme moi ignorent qui est Scarlett Johansson de consulter les articles sur cette actrice

 

« Mécontente de l’utilisation de son nom dans le livre de Grégoire Delacourt “La première chose qu’on regarde”, Scarlett Johansson porte plainte contre les éditions JC Lattès.



 

 


Une mise au point :

 

Comme je le rappelle dans quelques unes de mes chroniques, pour apprécier un écrivain, il faut connaître la majorité de ses œuvres (voir mes autres articles sur Grégoire DELACOURT). 

.

Mon avis sur ce  » la première chose que l’on voit » n’engage que moi.

Je le rappelle à tous ceux que mes propos dérangent.

 

Il s'agit de celui d'une lectrice qui a beaucoup lu, beaucoup commenté avec ses amis et qui aime la langue française pour son rayonnement dans le monde.

 

 

 



 





20/01/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 11 autres membres