UN VOYAGE DANS MES LIVRES

NOHANT Gaêlle - "La femme révélée"

Cette écrivaine est née en 1973.

 

 

 

 

51lb1PYIpFL

 

 

 

 

 

Je ne la connaissais pas !

 

Ce fut donc une rencontre, de celle qui laisse des traces et qui suscite le désir de découvrir ses autres romans  ::

 

 

L’Ancre des rêves — Prix Encre Marine 2007

La Part des flammes — Prix des Lecteurs du Livre de poche 2016

Légende d'un dormeur éveillé  — Prix des libraires 2018

 

La Femme révélée - 2020

 

 

 

 

Résumé :


Paris, 1950, une femme Eliza débarque à Paris dans un hôtel sordide sous un faux nom.

 

Au fil des pages, le lecteur apprend qu’elle a abandonné une existence dorée à Chicago, un mari puissant et un garçon aimé et qu'elle est partie avec son Rolleiflex, la photo de son petit et quelques effets personnels.

 

Dépouillée des bijoux qu’elle avait emportés, elle doit rapidement travailler pour subvenir à ses besoins. En marchant dans Paris avec son appareil photo, elle rencontre des gens qui lui feront découvrir les clubs de jazz de Saint-Germain-des-Prés et lui trouveront une garde d’enfants. C’est dans un de ses clubs qu’elle s’éprendra de Sam, un Américain mystérieux.
Lorsqu’ils se livreront leurs secrets respectifs, elle apprendra que Sam était tombé amoureux d’elle, pendant qu’il exécutait le travail que lui avait confié son époux. En effet, ce dernier avait engagé Sam, pour la faire suivre. Cette révélation scellera leur séparation malgré l’amour qui les unit.

 

Pendant de nombreuses années, elle luttera contre sa peur d’être tuée par son mari, sa culpabilité vis-à-vis de son fils, la trahison de Sam qu’elle ne reverra pas. Mais, elle rencontrera un homme qui l’aidera à traverser ce désert affectif.

 

.
Vingt ans plus tard, au printemps 1968, Eliza qui s’appelle désormais Violet peut enfin revenir à Chicago, après la mort de son époux.

 

Son don pour la photographie l’amènera à se passionner pour une ville dévastée par le mouvement des droits civiques, l’opposition à la guerre du Vietnam et l’assassinat de Martin Luther King.

Dans les émeutes, elle prendra tous les risques pour retrouver son fils et y parviendra.

 

Je laisse le soin aux internautes de poursuivre la lecture de cet ouvrage qui leur réservera d’agréables surprises.

 

 

 

 

 

 

Un livre particulièrement bien documenté sur les événements survenus à Chicago, des descriptions intéressantes et poétiques sur le Paris d’hier, des clubs de jazz, du monde de la nuit, des gens humbles de France et des États-Unis.

 

Et puis, il y a cet appareil photo qui pour l’héroïne est l’équivalent du stylo pour l’écrivain.

 

Un portrait de femme libre servi par une écriture fluide, mais ample. Un style qui rappelle certains auteurs des siècles passés.

 

J’aurais aimé, mais cela n’engage que moi, que les informations sur les personnages principaux soient plus denses.

 

 

 

Une auteure qui ira loin !

 



11/09/2021
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres